14 mai 2006

Paris à Toulouse en vélo 2005

Samedi 27 août 2005
Catherine et Papa nous ont amené à l’aéroport de Dorval pour notre vol qui est à 20 heures. Je vérifie où sont les comptoirs d’Air France et nous préparons les vélos. En arrivant aux comptoirs nous découvrons que notre vol est annulé. Nous mettons nos vélos à la consigne. Air France nous offre l’hôtel et les repas. Nous partirons demain à 16 heures. Nous appelons notre premier hôtel pour les avertir de notre retard et Rosemary Beau pour lui dire que nous serons seulement une journée.

Dimanche 28 août 2005
Finalement nous sommes sur l’avion. Le vol est sans incident.
Lundi 29 août 2005 - frais le matin, ensoleillé et chaud
40 km jusqu’à Ozoir-La Ferrière
Finalement nous sommes à Paris, à l’aéroport. Il est 5 heures du matin. Il est impossible de sortir de l’aéroport en vélo, trop de trafic surtout de camion. J’ai trouvé un taxi van qui nous emmène à Villeneuve-sous-Dammartin à peu près 10 Km de l’aéroport. Nous sommes à Ozoir-La Ferrière à midi. L’hôtel est bien, le repas du midi so-so mais très bonne omelette le soir.

Jean-Claude ne réussit pas à changé l’heure de sa montre ni d’enlever l’alarme alors, la montre prend le bord, jeté par la fenêtre sur le toit de l’édifice à côté de l’hôtel.

Mardi 30 août 2005 – ensoleillé et très chaud
64 Km jusqu’à Fontainebleau
Nous sommes toujours relativement près de Paris mais les petites routes sont peu achalandées, le terrain très plat seulement les viaducs de train et autoroute qui montent. Le paysage est un peu comme la vallée du Richelieu. Nouveau mot aujourd’hui, Ru – petit ruisseau. Nous avons traversé la Seine avec ses péniches commerciales. Fontainebleau est une ville très bruyante, beaux parcs. Nous avons acheté nos billets de train pour le voyage de Poitiers à Angoulême à la gare. L’hôtel est correct, pas plus.



Mercredi 31 août 2005 – ensoleillé, très chaud, vend de l’ouest 75 Km jusqu’à Combreux
C’est une journée très difficile, la route est belle, sans trafic, mais il fait très chaud et nous sommes dans les « prairies » de l’Île-de-France, pas d’ombre pas de protection du soleil et du vent. Les villages sont jolis mais déserts. Il y a beaucoup de champs de navet, maïs et des champs déjà labourés.




L’hôtel est bien, les gens très accueillants, la chambre est petite. Il y a une piscine et l’eau est très froide mais ça fait du bien, il a fait tellement chaud aujourd’hui. Nous avons bu une bière locale la gatinoise. Le repas est excellent dans un restaurant très agréable; un sorbet de tomate et une soupe glacée au melon et gingembre; filet de sole avec crème à l’anêthe et porcelet avec sauce au miel; petit gâteau au chocolat avec sorbet framboise et poivron rouge.

Jeudi 1e septembre 2005 – pluie en matinée, soleil en après-midi
50 Km jusqu’à la Ferme de Foucault près de Ménestreau-en-Villette
Il a plu pendant notre petit-déjeuner. Nous avons mis nos bottines et manteau de pluie. Le temps frais et nuages sont resté jusqu’en après-midi. Lunch au restaurant « les 2 frères » à Vienne-en-Val, très agréable. Nous avons vu un Monument sur la route D7 à peu près 5 Km de Marcillly-en-Villette « À dix jeunes français, candidats aux Grandes Écoles, travaillons pour la résistance, fusillée par les Allemands 10 juin 1944 ». Les noms des jeunes sont affichés sur les monuments aux mords des guerres à l’extérieur de l’église à Marcilly-en-Villette.




La Ferme de Foucault est encore plus jolie. Rosemary Beau et son mari ont fait beaucoup d’améliorations. Rosemary parle toujours autant, très accueillante. Notre suite est superbe, quel lit confortable!

Vendredi 2 septembre 2005 – une journée ensoleillée, un peu frais en avant-midi. 74,4 Km jusqu’à Maslives près de Chambord. Le terrain a été assez plat, une journée agréable, beaucoup de forêts et d’étangs. Nous avons pique-niqué en face d’un établi commercial. Jean-Claude avait une crevaison qui a dû changer un pneu, une épine probablement.

Nous avons vu une bonne douzaine de hérons gris dans un étang. Je n’ai jamais vu autant ensemble. Nous avons passé en face de Chambord, pris une photo, c’est tout. L’hôtel à Maslives est très convenable style motel, un bon repas assis sur la terrasse.





Samedi 3 septembre 2005 – Chaud et soleillé. 54 Km jusqu’à Amboise. Nous avons eu une très belle journée, plusieurs Km de piste cyclable et route assez tranquille avec plusieurs villages, le long de la Loire. Nous avons passé à Blois, Chaumont-sur-Loire.

L’hôtel à Amboise est très bien Le Clos d’Amboise. Nous avons une grande chambre, il y a un grand jardin et une piscine! Dîner le soir au Restaurant l’Alliance pas loin de l’hôtel, très bien.
















Dimanche 4 septembre 2005 – une journée très chaude et belle, nous l’avons passée à découvrir Amboise. En avant-midi, nous sommes allés au marché, très colorée, beaucoup de marchands de légumes, fruits, boucheries, vêtements, animaux vivants.

En après-midi, nous avons rencontré une famille de québécois, parents et trois adolescents. Ils sont en vélo camping pour 12 semaines. Courageux! Jean-Claude s’est trouvé une montre pour remplacer celle lancer par la fenêtre le premier jour!















Lundi 5 septembre 2005 – nous sommes allés à Villandry aujourd’hui visité les jardins, 96 Km. Nous sommes passé par Tours pour s’y rendre en pleine ville. Le retour était plus tranquille comme chemin mais il a plu. Il y a juste une intersection qui a été difficile vers 17h30 j’ai pris un bon 10 minutes à traverser!

Les jardins de Villandry sont spectaculaires, spécialement le potager de légumes. C’est ma deuxième visite. J’ai pris beaucoup de photos.

Nous avons dîné au restaurant L’Épicerie le soir, très très agréable, l’atmosphère et le repas!




















Mardi 6 septembre 2005 -
Nous avons une belle journée fraîche pour le retour en route vers Dangé Saint Romain 79 Km . La route est vallonnée et jolie, plusieurs villages, beaucoup de champs de maïs et de tournesol prête à cueillir. Nous avons pris le lunch dans un restaurant de travailleur, un vrai coq au vin, pas de poulet!

L’hôtel est convenable, pas beaucoup de client, un autre couple de cycliste de notre age qui font le pèlerinage de Compostelle en vélo jusqu’à St. Jean Pied de Port.




Mercredi 7 septembre 2005 - un peu frais ce matin mais ensoleillé, route vers Poitiers 54 Km. Le début a été très plat mais plus vallonné après 11 heures. Nous avons pique-niqué à Dissay en face d’un petit château particulier. Il y’a deux autres couples en vélo, le couple hollandais de notre hôtel d’hier soir et un couple belge. Nous sommes passés à côté de Futuroscope, route un peu plus achalandé. Par contre en à peu près 10 Km de Poitiers nous avons trouvé une route le long de la rivière Clain qui nous a amené directement à la Gare. L’hôtel est en haute ville. J’ai marché.

Nous avons mangé à l’italien sur une terrasse. Il y avait des leçons de tango dans la place principale.

Jeudi 8 septembre 2005 – Nous avons pris le train jusqu’à Angoulême aujourd’hui. Nous sommes à l’hôtel Mercure en haute ville encore. C’est la fête d’Ellen aujourd’hui et nous l’avons appelé à Berlin. Repas très agréable sur la terrasse de l’hôtel.


Vendredi 9 septembre 2005 – C’est nuageux en avant-midi, mais le soleil est sorti en après-midi. 59 Km jusqu’à Riberac. Les chemins sont tranquilles, plus de cote que les autres journées avec beaucoup de belles fermes. Nous avons passé un énorme château abandonné à Rosensac, le Mercerie. C’est la campagne et les fermiers ont les mêmes divertissements que chez nous, des annonces pour une compétition de « tracteur pulling » le 25 septembre.

Autant le paysage est superbe en France, autant il peut avoir des choses bizarres! À une intersection il avait un énorme doberman noir et blanc en papier mâché.

Nous sommes au même hôtel qu’en 2002, Hôtel de France. La chambre est grande mais pas rénovée, très mauvais lit. Riberac est une ville très active, beaucoup de touristes, surtout britannique et beaucoup de commerces.



Samedi 10 septembre 2005 – C’est nuageux encore aujourd’hui. Nous avons eu quelques minutes de soleil, un peu de pluie et la dernière demi-heure à la pluie. 76 Km jusqu’à St. Émilion. Un lunch dans un petit restaurant à St. Antoine sur l’Isle. Nous avons traversé un pont en construction. Nous sommes finalement dans les vignobles, plusieurs collines aujourd’hui. Il y a plusieurs petits châteaux, beaucoup de domaines vignobles.

Nous avons rencontré un berger et son troupeau de moutons. C’est toujours un « thrill » pour moi de voir ça! St. Émilion est une ville de touriste, joli, beaucoup de gens. Nous avons eu un excellent vin à une terrasse Château Rozier – Saint Émilion Grand Cru 2000, Vignobles Jean-Bernard Saby & fils, viticulteurs à Saint-Laurent-des-Combes.

L’hôtel est bien, nous avons deux chambres, fenêtres sur les deux cotés; plein de cyclistes de la Nouvelle-Zélande.
















Dimanche 11 septembre 2005 – Il y a des nuages aujourd’hui mais du soleil aussi. Nous sommes en route pour Bergerac, 65 km. Le chemin est relativement facile aujourd’hui, un peu de côtes. Nous avons pique-niqué à Ste Foy la Grande sur la Dordogne. La route était belle en après-midi, parmi les fermes et les vignobles. La pluie nous a rattrapé en soirée et nous avons mangé dans un restaurant italien à l’intérieur à cause de la pluie. L’hôtel est bien. Nous pensons changer notre itinéraire pour descendre dans le sud.

Lundi 12 septembre 2005 – Il pleut aujourd’hui. Le trafic en sortant de Bergerac est assez achalandé. Nous avons roulé 76 km jusqu’à Sarlat aujourd’hui. Nous avons vu aujourd’hui des élevages de perdrix pour la chasse, très grande ferme. Ils ont des couverts en plastique sur leurs becs. Il y a aussi des plants de fraises sur des treillis couverts de plastique. La pluie est presque constante mais pas très forte. Nous avons lunché à un restaurant de famille à Ste. Alvère, un excellent sauté de porc avec prunes et une mousse au chocolat. Il y a beaucoup de côtes en après-midi, un chemin en forêt. Les derniers 15 km ont été difficiles, la pluie, beaucoup de trafic avec camions sur une petite route. L’entrée à Sarlat était très achalandée. L’hôtel est bien, vieille mais confortable.


Nous avons dîné dans un petit restaurant typique. Jean-Claude a mangé un bon cassoulet. Nous avons eu une belle conversation avec nos voisins de table, professeur à Toulouse. Ils sont venus plusieurs fois en Amérique du Nord.





Mardi 13 septembre 2005 – Il fait beau aujourd’hui et nous avons passé la journée à découvrir Sarlat. C’est très joli comme ville, beaucoup d’édifices historiques, beaucoup de piétonnière. Il avait des musiciens sur la place près de l’église, Paris & Londres, belle musique. Jean-Claude a acheté un CD d’eux. En soirée ils étaient à l’extérieur du restaurant où nous avons dîné sur la terrasse.

Mercredi 14 septembre 2005 – Aujourd’hui nous nous rendons à Gourdon pour prendre le train jusqu’à Narbonne. La journée a commencé dans la brume, beaucoup de côtes et de routes de camion, 47 km. Le trajet de train s’est bien déroulé, à peu près 3 heures de route. À Narbonne, nous avons trouvé un petit hôtel pas cher. Nous avons encore dîné sur une terrasse à côté du Canal du Midi.




Jeudi 15 septembre 2005 – C’est le marché de Narbonne aujourd’hui, mais pas celui des marchands d’alimentation, le marché aux puces; beaucoup de vêtements, livres usagés, bric à brac. Nous avons pris la piste cyclable vers Gruissan et le bord de la Méditerrané, pas très loin 16 km seulement. La mer est une belle couleur et Gruissan un port de plaisance avec beaucoup de condo; le village est presque vide. Jean-Claude a mangé ses premières moules du voyage.

Vendredi 16 septembre 2005 – Nous sommes parti vers Lagrasse aujourd’hui, mais le trajet a été difficile. Quand je me suis trouvé sur une National, j’ai marché le long du chemin, malheureusement j’ai roulé mon vélo dans des épines. Les deux pneus de mon vélo ont crevé. Il avait au moins 20 épines par pneu!

Finalement nous avons appelé les Costa, la maison était libre et nous nous sommes rendus directement à Oupia. Elle est bien la maison, parfaite pour quelques jours.

Samedi 17 septembre 2005 – Nous avons passé la journée à lire et se promener dans le village; un tour à Olonzac pour aller au Shopi. Le soleil est sorti mais le vent était féroce.

Dimanche 18 septembre 2005 – Je suis allé faire du vélo avec Tim Wallis aujourd’hui dans les collines vers Minerve. Nous avons fait 56 km . C’est un trajet que j’aime beaucoup, difficile mais les vues sont spectaculaires et la randonné très satisfaisante.

Nous avons dîné chez les Wallis avec les Bédard, une soirée très agréable.

Lundi 19 septembre 2005 - Il y a un âne qui nous réveille le matin. Elle est très jolie. Il y a encore beaucoup de vent aujourd’hui. Nous sommes allés à Lézignan pour voir à propos du train vers Toulouse pour notre retour vendredi.


Mardi 20 septembre 2005 – Il faut très beau aujourd’hui, le soleil est chaud et le vent s’est calmé. Nous sommes allés pour le lunch au restaurant L’Olivier à l’Auberge la Bastide Cabezac à peu près 20 km d’Oupia. L’atmosphère était très agréable et le repas extraordinaire, très cher! Au retour, j’ai eu une autre crevaison. Une belle journée!

Mercredi 21 septembre 2005 – une journée tranquille, un peu de vélo sur le bord du canal du midi, de la lecture, c’est tout.

Jeudi le 22 septembre 2005 – Nous planifions partir demain pour Toulouse en vélo demain. Le temps est beau. Au revoir à Tim et Susan Wallis.

Vendredi 23 septembre 2005 – Nous sommes parti pour Toulouse aujourd’hui. Le temps était frais en matinée mais le temps s’est réchauffé. Nous avons fait que 53 km., arrêté à Pezens. Nous sommes restés à un petit hôtel sur la route national N113.

Samedi 24 septembre 2005 – Nous sommes parti très tôt ce matin, au levé du soleil, vers Castelnaudary. À Castelnaudary nous avons pris le chemin du Canal de Midi, en terre, le premier 10 km était bien mais nous avons fait à peu près 12 km sur un sentier assez étroit. Lunch sur une terrasse au Ségala et ensuite nous avons pris la route vers Port-Lauragais pour prendre la piste cyclable vers Toulouse. Nous avons fait 45 km sur la piste le long du Canal du midi, pavé, jusqu’au centre de la ville de Toulouse. Notre hôtel est bien près du centre de la ville.

Dimanche 25 septembre 2005 - Il pleut aujourd’hui, Je me suis promené aux différents marchés de la ville, un marché intérieur, beaucoup de bouchers, boulangers, marchands de vin, etc., beaucoup de gens; un marché d’aliments naturels, fruits, légumes, confitures maisons, saucisses artisanale, produits de santé et de beauté naturels. Et un marché aux puces, vêtements, livres usagés, produits de maison, tissus.

Nous sommes allé au cinéma en après-midi, Le Parfum de la Dame en Noir. C’était un film stupide, mal fait. Notre repas du soir dans un restaurant italien, agréable, rien de gastronomique.

Lundi 26 septembre 2005 – de retour vers Montréal aujourd’hui, nous avons pris un taxi pour l’aéroport, pas de problème. Nous sommes arrivé assez tard à Montréal, et vers minuit à Ottawa.

1 commentaire:

Michele & Jean-Claude a dit...

En 2006 notre voyage sera en Provence du 4 au 25 juillet. Nous arrivons à Marseille le 4 juillet pour nous rendre au village de Laudun près de Bagnols-sur-Cèze le 8 juillet. Nous avons loué une maison avec nos amis François et Ellen jusqu'au 22 juillet.